Comment entretenir un récupérateur d’eau de pluie ?

Grâce à ses nombreux avantages, le récupérateur d’eau de pluie est un équipement de jardinage indispensable. Écologique et économique, il permet en autre d’arroser les légumes et les plantes de votre jardin. Il permet aussi de nettoyer divers accessoires où l’utilisation de l’eau du robinet n’est pas indispensable a des fins d’économie de la précieuse ressource qu’est l’eau.

Malgré le filtre placé à l’intérieur du collecteur, de nombreux débris tels que des feuilles d’arbres et des aiguilles de pin vont tomber dans le réservoir. Pour éviter de boucher les filtres, vous devez régulièrement vider le réservoir.

À quelle fréquence nettoyer le récupérateur d’eau de pluie ?

Ne négligez pas son nettoyage régulier afin d’éviter les bouchons et les mauvaises odeurs. La fréquence de nettoyage dépend du nombre de personnes qui utilisent l’eau et de la quantité que vous collectez.

Vous pouvez le faire pendant la saison estivale, mais aussi en hiver. Par exemple, vous pouvez vider complètement le réservoir chaque printemps. Vous éviterez ainsi que l’eau ne stagne et que le filtre soit toujours propre.

En plus de la propreté du réservoir, vous pouvez contrôler le filtre lui-même. En cas de problème, vous pouvez le remplacer immédiatement.

N’oubliez pas de tenir à jour un carnet sanitaire. Ce document enregistre et suit toutes les opérations de maintenance et d’entretien effectuées sur un système de collecte d’eau de pluie. Bien que ce terme soit plus couramment utilisé dans le contexte des piscines publiques et des tours de refroidissement, il est également applicable aux systèmes de récupération d’eau de pluie, surtout si l’eau collectée est utilisée pour des besoins humains, tels que l’arrosage des cultures comestibles, la toilette, le lavage des mains ou même la consommation.

Pourquoi faut-il protéger votre récupérateur, notamment contre les débris ?

La protection contre les débris est un aspect essentiel de l’entretien d’un récupérateur d’eau de pluie. Les débris, tels que les feuilles, les brindilles, les insectes et les oiseaux, peuvent non seulement contaminer l’eau, mais aussi causer des obstructions dans le système de collecte d’eau. Il est donc crucial de prendre des mesures pour minimiser leur présence.

recuperation eau de pluie gouttiere

Premièrement, installez des filtres ou des grillages sur les gouttières de votre toit pour empêcher les débris de pénétrer dans le récupérateur d’eau. Les filtres de gouttières sont généralement conçus avec des mailles fines qui permettent à l’eau de passer tout en retenant les débris. De plus, assurez-vous que les arbres et les arbustes près de votre toit sont régulièrement élagués pour réduire la quantité de feuilles et de brindilles qui tombent dans la descente de gouttières.

Deuxièmement, couvrez l’ouverture du réservoir de votre récupérateur d’eau avec un écran à mailles fines pour empêcher les insectes et les petits animaux d’accéder à l’eau. Cela réduira également le risque de prolifération de moustiques dans votre réservoir.

Enfin, vérifiez régulièrement les filtres et les grillages de votre système de collecte d’eau pour vous assurer qu’ils ne sont pas obstrués. Nettoyez-les si nécessaire pour maintenir un débit d’eau optimal et prévenir les débordements. En suivant ces mesures, vous protégerez votre récupérateur d’eau de pluie des débris, garantissant ainsi une eau de meilleure qualité pour vos besoins et prolongeant la durée de vie de votre système.

Attention également aux moustiques !

Les moustiques sont attirés par les eaux stagnantes et peuvent se reproduire rapidement dans les réservoirs d’eau, ce qui peut poser des problèmes de santé et de confort. Pour les éloigner, ces 3 méthodes sont efficaces :

  • Utilisation d’huiles essentielles : les huiles essentielles de citronnelle, de lavande, de menthe poivrée, de géranium ou d’eucalyptus sont naturellement répulsives pour les moustiques. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle à votre récupérateur d’eau pour éloigner les moustiques.
  • Emploi de larvicides naturels : les larvicides biologiques, peuvent être utilisés pour contrôler les populations de moustiques dans votre récupérateur d’eau.
  • Intégration de plantes répulsives : plantez des herbes et des fleurs qui repoussent naturellement les moustiques autour. La citronnelle, la lavande, le basilic, la menthe, le géranium et le romarin sont quelques exemples de plantes qui peuvent aider à éloigner les moustiques de votre espace extérieur.

Mettez en place un système de « premier-flux »

Un dispositif de premier-flux, également appelé déviateur de premier-flux ou séparateur de première eau de pluie, est un système conçu pour détourner le premier volume d’eau récoltée d’une averse vers un écoulement séparé avant que le reste de l’eau ne soit dirigé vers un récupérateur d’eau de pluie. L’idée est que le premier volume contient généralement une concentration plus élevée de contaminants et de débris (comme de la poussière, des particules de pollution, des feuilles et des excréments d’oiseaux) qui se sont accumulés sur le toit entre les averses.

L’utilisation d’un dispositif de premier-flux est particulièrement recommandée dans les zones urbaines où les toits sont susceptibles d’être plus contaminés en raison de la pollution atmosphérique. En déviant le premier volume, ces dispositifs contribuent à améliorer la qualité de l’eau recueillie dans les récupérateurs d’eau de pluie, la rendant plus appropriée pour l’arrosage, le lavage de voitures ou d’autres utilisations domestiques.

Comment nettoyer une cuve de récupération d’eau de pluie ?

La nettoyer régulièrement est essentiel pour maintenir la qualité de l’eau et prolonger la durée de vie de votre système de collecte d’eau. Voici les étapes à suivre pour le faire efficacement :

  • Vider la cuve : avant de commencer le nettoyage, assurez-vous qu’elle est vide ou qu’il reste très peu d’eau à l’intérieur. Vous pouvez utiliser l’eau restante pour arroser votre jardin ou laver votre voiture.
  • Protégez-vous : portez des gants en caoutchouc et des lunettes de protection pour éviter tout contact avec les débris, les sédiments et les micro-organismes qui pourraient être présents.
  • Enlever les débris et les sédiments : utilisez une écope, une pelle à main ou une brosse à poils durs pour enlever les débris et les sédiments qui se sont accumulés au fond. Vous pouvez également utiliser un aspirateur à eau pour faciliter le nettoyage.
  • Nettoyer les parois et le fond de la cuve : avec une brosse à long manche, une éponge ou un chiffon pour frotter les parois et le fond. Vous pouvez utiliser de l’eau savonneuse (avec un savon doux et biodégradable) ou une solution d’eau de Javel diluée (1 partie d’eau de Javel pour 10 parties d’eau) pour éliminer les algues, les moisissures et les bactéries. Rincez abondamment avec de l’eau claire pour éliminer tout résidu de savon ou d’eau de Javel.
  • Nettoyer les composants du système : n’oubliez pas de nettoyer les autres composants de votre système de collecte d’eau de pluie, tels que les filtres, les écrans, les tuyaux et les robinets. Vous pouvez les nettoyer à l’aide d’une brosse, d’une éponge ou d’un chiffon et de l’eau savonneuse, puis les rincer à l’eau claire.
  • Désinfecter la cuve : après l’avoir nettoyé, vous pouvez choisir de la désinfecter en utilisant une solution d’eau de Javel diluée (1 dose d’eau de Javel pour 100 doses d’eau). Remplissez la avec cette solution et laissez-la reposer pendant environ 12 heures. Videz-la et rincez-la abondamment avec de l’eau claire pour éliminer tout résidu d’eau de Javel.
  • Vérifier les joints et les tuyaux : avant de remettre votre système en service, vérifiez l’état des joints, des tuyaux et des robinets. Remplacez tout composant défectueux pour éviter les fuites et assurer un fonctionnement optimal de votre système.
  • Remplir la cuve : une fois qu’elle est propre et désinfectée, vous pouvez la remplir à nouveau. Assurez-vous que tous les composants de votre système de collecte d’eau de pluie fonctionnent correctement et que l’eau s’écoule sans obstruction.

En suivant ces étapes, vous pourrez nettoyer efficacement votre cuve et maintenir la qualité de l’eau pour vos besoins domestiques ou de jardinage. Il est recommandé de nettoyer votre cuve au moins une fois par an ou plus fréquemment si vous remarquez une accumulation importante de débris ou de sédiments.

Que faire contre les algues vertes à l’intérieur d’un récupérateur d’eau de pluie ?

Celles-ci peuvent se développer à l’intérieur et entraîner une mauvaise odeur. Heureusement, il existe plusieurs moyens de se débarrasser de ces algues vertes.

La première étape consiste à enlever toute l’eau du récupérateur. Une fois que toute l’eau a été enlevée, nettoyez le récupérateur d’eau de pluie à l’aide d’un nettoyant pour les surfaces dures. Après l’avoir nettoyé, rincez-le à l’eau claire.

La deuxième étape consiste à ajouter une solution à base de vinaigre blanc. Le vinaigre tuera les algues vertes restantes. Laisser la solution de vinaigre agir pendant environ une heure avant de rincer abondamment à l’eau claire.

Après avoir suivi ces étapes, vous devriez être en mesure de vous débarrasser des algues vertes à l’intérieur de votre cuve.

1

Epur BEB1009010 Eaux de Pluie, Multicolore, Unique 1 kg

Amazon
8.98
2

Epur - Traitement Eaux De Pluie pour Citernes et Réservoir, Formule Concentrée,14 x 40 Gr

Amazon
16.98
3

Envii Water Butt Klear - Traitement Eau de Pluie - Nettoyant pour Réservoir et Barril d'eau - Nourrit Les Plantes et Prévient Les Algues

Amazon
19.99
4

Station de traitement UV pour eau de pluie et de forage

Amazon
1 028.00
5

Cuve de Stockage aérienne pour Eau de Pluie 5000 litres

Amazon
2 050.00

Que faire contre les mauvaises odeurs qui émanent d’un récupérateur d’eau de pluie ?

Il est important de bien l’entretenir afin qu’il ne dégage pas de mauvaises odeurs. Il faut tout d’abord vider le récupérateur d’eau de pluie après chaque averse et le nettoyer régulièrement à l’aide d’une brosse et d’un nettoyant pour éviter que les déchets ne s’accumulent et ne se décomposent. Vous pouvez aussi opter pour un nettoyage à haute pression pour faire partir les plus grosses saletés.

Il est également important de vérifier régulièrement le niveau d’eau dans le réservoir et de le remplir si nécessaire. Si vous remarquez qu’e le récupérateur d’eau de pluie qu’il dégage une mauvaise odeur, il est possible de mettre quelques gouttes d’huile essentielle dans l’eau du réservoir afin de masquer les mauvaises odeurs.

Laisser un commentaire